OMAA Auvergne-Rhône-Alpes

Mars 2021 : de nombreux apiculteurs se présentent à l’accueil du SAD et disent avoir perdu peu
ou prou de colonies à l’automne 2020, sans compréhension de cet évènement et ne les ont pas déclarées sur le site d’OMAA.

Il n’est pas trop tard pour le faire. La déclaration des pertes de colonies peut être rétroactive.

Les objectifs de l’OMAA sont de mieux recenser les événements de santé observés dans les ruchers de la région. Les données collectées visent à permettre de caractériser l’état de santé du cheptel apicole et d’émettre des alertes en cas de recrudescence dans le temps et/ou dans l’espace de troubles anormaux. Ce dispositif devrait contribuer à la compréhension des affaiblissements et des mortalités, tant à l’échelle individuelle que collective. Cet observatoire, financé par l’État et élaboré dans le cadre de la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale, permettra de simplifier et de standardiser la procédure de déclaration et de réponse fournie aux apiculteurs lorsque des événements de santé sont observés dans les ruchers.

Un guichet unique régional a ainsi été mis en place pour l’ensemble des troubles avec un numéro d’appel joignable

7 jours/7 de 8h00 à 21h00

04 13 33 08 08

Ainsi, tout apiculteur constatant une mortalité ou un affaiblissement de ses colonies sur un de ses ruchers localisé en Auvergne-Rhône-Alpes (quels que soient l’événement de santé et le nombre de colonies touchées) est invité à le déclarer au guichet unique régional.

Les apiculteurs(trices) disposant de ruchers localisés en régions Auvergne-Rhône-Alpes sont donc invité(e)s à participer activement à ce dispositif, destiné à les aider à expliquer les troubles qui touchent leurs colonies, mais aussi, à partir de leurs constations de terrain, à améliorer les connaissances sur les différents facteurs qui impactent actuellement l’état de santé du cheptel apicole français.