Pertes de colonies en Isère

 

Vous avez été environ 400 à répondre à l’enquête sur les pertes hivernales en Isère, nous vous remercions vivement pour votre participation.

Les résultats montrent que sur les 2786 colonies déclarées par les participants, 769 ont été perdues sur la période de référence, de Septembre 2014 à Mai 2015, soit 27.6%.

Les ruches en zone rurale (89%) sont plus fortement impactées avec 28.96% de pertes contre 15.73% de pertes en zone urbaine.

Concernant les traitements, il en ressort que l’Apivar en utilisation unique est de loin le produit le plus utilisé (55%) suivi par la combinaison Apivar/Acide Oxalique (22%). Cette dernière semble particulèrement efficace car le taux de mortalité associé est de seulement 10.41% contre 25.82% pour l’Apivar seul.

Quant à ceux qui n’ont pas traité ou auraient utilisé des méthodes alternatives les pertes s’élèvent à 51.28% ! à bon entendeur..

Ces résultats interessants nous paraissent pertinent avec les données d’enquêtes similaires menées sur le territoire par d’autres organismes. Nous souhaitons renouveler l’expérience l’année prochaine et améliorer le questionnaire dans le but de tracer un histogramme des pertes et affiner la recherche des raisons de ces pertes au fil des ans.

Apicolement.