Une année se termine et restera dans les annales négatives des apiculteurs.

Après un printemps prometteur, seuls les mois de juin et de septembre ont permis une récolte de nectar. Octobre ayant été très beau les abeilles sont sorties massivement cherchant en vain des pollens et des nectars, elles se sont ainsi épuisées, ont mis à mal les provisions, et le varroa a repris de l’ampleur.

Concernant le varroa : certes il y a des ré infestations mais aussi une perte d’efficacité des médicaments, Apistan, produits au thymol et même Apivar. Il me parait encore plus indispensable cette année de traiter en décembre les colonies avec l’acide oxalique et d’en profiter pour mettre un pain de candi (Apifonda).

Il faudra prendre soin de bien isoler le pain de candi et le couvre cadre et surveiller les réserves jusqu’à mi-avril, en se rappelant que c’est en mars et début avril que les colonies meurent de faim puisqu’à cette époque le couvain se développe rapidement avec de plus en plus de bouches à nourrir.

Aethina tumida en Italie : dix-huit ruchers contaminés ont été identifié en Calabre. Les associations apicoles italiennes déploient beaucoup d’énergie  pour stopper cette menace. Le Portugal avait pu juguler une telle invasion, espérons qu’il en soit de même en Italie.

Votre syndicat n’importe plus  depuis plusieurs années des colonies d’abeilles d’Italie et en 2015, encore plus que par le passé, nous  favoriserons la vente des colonies de production locale.

Frelon Asiatique : un frelon asiatique a été trouvé à Bourg d’Oisans, les spécialistes se sont déplacés, il n’a pas été trouvé de nid faisant ainsi espérer qu’il s’agissait d’un sujet isolé. En Rhône alpes, le frelon asiatique reste toujours cantonné en Ardèche depuis trois ans. Au congrès de Colmar un chercheur nous a appris qu’il suffirait de détruire un nid sur deux pour qu’il ne perturbe pas trop nos abeilles. Alors soyons vigilant et maintenant que les feuilles tombent observons la cime des arbres, les nids étant  à 10 voire 15 mètres de haut.

Formations : vous avez été plus de 200 à avoir participé aux courtes formations sur l’utilisation de l’acide oxalique. Devant ce succès je vous  proposerai d’autres formations courtes les mercredis et samedis, sur quelques thèmes  comme conduire son rucher en bio, avoir deux ou trois ruches dans son jardin, le soutien de la thermorégulation dans la colonie, pourquoi isoler une ruche, comment utiliser le MAQS nouveau médicament agrée bio contre le varroa (je l’ai testé cette année).....

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année, tous mes vœux  de santé et de bonheur.

 Et que 2015 nous soit une bonne année apicole .

Bernard Verneyre