bee drinking 2Un an après son entrée en vigueur, l’interdiction française des néonicotinoïdes est menacée. 

A la suite d’un recours du lobby des pesticides pour obtenir l’annulation de l’interdiction des néonicotinoïdes, le Conseil d’Etat a rendu au cours de l’été plusieurs décisions par lesquelles il interroge la Cour de justice de l’Union européenne sur la légalité de l’interdiction française.

Pour Gilles Lanio, Président de l’UNAF, « à rebours des attentes de la société, les promoteurs de pesticides défendent jusqu’au bout leurs poisons. Pourtant, depuis 2016, le bien-fondé de cette interdiction n’a fait qu’être corroboré par les nombreuses études scientifiques établissant le rôle des néonicotinoïdes dans le déclin des pollinisateurs et l’effondrement de la biodiversité. L’UNAF poursuivra sans relâche le combat qu’elle a initié il y a 25 ans pour interdire totalement ces produits. Il en va de la survie des abeilles, des pollinisateurs sauvages, mais aussi de la filière apicole française ! »

Pour voir la présentation de 25 ans de combat des apiculteurs français contre les insecticides systémiques cliquez ici

Pour plus d'info, consultez le site de l'UNAF en cliquant ici

devenez-jury---banne-700x250

expoVillardLa maison du patrimoine de Villard de Lans vous propose jusqu'au 22 septembre une exposition temporaire consacrée à l'abeille domestique, apis mellifera. Par la présentation de panneaux d'information et de matériel apicole en partie prêtés par le SAD, explorez la vie fascinante de cet insecte pollinisateur. Un documentaire de 25 minutes conclut la visite.

L'exposition est gratuite.
Accessible tous les jours jusqu'au 22 septembre 2019.

Pour plus d'information, contactez 
Maison du Patrimoine de Villard de Lans 
Place de la Libération 
38250 VILLARD-DE-LANS

Tél : 04 76 95 17 31

 

Alors que le mois de mai a été particulièrement défavorable aux abeilles, qui ont consommé une grande partie de leurs réserves, la récolte de miel sera limitée pour les apiculteurs amateurs. Réunis au sein de l’Association pour le développement de l’apiculture à Vinay (Adav), quatre d’entre eux nous ont ouvert les portes de leur rucher, dans le parc du château Montvinay. En suivant les conseils éclairés de Bruno Convert lui-même apiculteur de loisir depuis plusieurs années, ces passionnés doivent veiller à la survie des abeilles pendant le prochain hiver.

 

 

Dauphiné Libéré - Juil. 2019 ©

logo region rhone-alpesUn dispositif est mis en œuvre par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, car l’apiculture de loisir contribue à la biodiversité en maintenant le potentiel végétal des territoires. En effet, les pollinisateurs sauvages et les abeilles ont un rôle essentiel dans la pollinisation, ils assurent la reproduction d’environ deux tiers des espèces cultivées. La liste des plantes à fleurs pollinisées par les abeilles représente 170 000 espèces, dont 40 000 auraient des difficultés de reproduction sans les abeilles.  
 
Ce dispositif vise à soutenir l’apiculture de loisirs et les petits producteurs possédant moins de 50 colonies.  
L’aide porte sur de l’acquisition de matériel(s) éligible(s) d’un montant minimum de 500 € sous forme de « package de matériel » acheté auprès d’un seul fournisseur.

ATTENTION : l'acquisition du matériel doit être postérieure au 28 JUIN 2019.