09146 031 abeillesUne enquête confirme les mortalités anormales d’abeilles : le ministère renforce les mesures pour améliorer la santé du cheptel apicole.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, pleinement conscient des difficultés sanitaires rencontrées par la filière apicole depuis plusieurs années, a demandé en juin dernier une enquête visant à mieux comprendre les mortalités et affaiblissements des colonies d'abeilles.

 ministere agriculture et alimentationTout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements. Toute colonie doit être déclarée, quelle que soit sa taille (en ruches, ruchettes, ruchettes de fécondation/nuclei).

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida.

09124 122 abeillesEn France, près de 55 000 apiculteurs entretiennent 1 360 000 colonies. La filière apicole revêt une importance économique directe à partir des produits de la ruche, mais surtout indirecte liée au service de pollinisation, indispensable pour certaines filières végétales.

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation met en œuvre différentes actions relatives à la surveillance sanitaire globale du cheptel apiaire français ou ciblant spécifiquement certains dangers sanitaires, comme le petit coléoptère des ruches « Aethina tumida » ou le frelon asiatique « Vespa velutina ».